Jeudi 16 mai

P1000452.JPG

Ce matin les jeunes ont commencé par présenter les chansons choisies par pays et qu’ils chanteront tous à la soirée d’adieu. D’abord, l’apprentissage des paroles puis l’air.

Les allemands ont ouvert le bal avec Auf Uns, d’Andreas Bourani, une chanson sur la nécessité de profiter du moment présent et d’être ensemble. Cette chanson a rencontré un franc succès en 2014 lors la coupe du monde de football.

CLIQUEZ ICI : Auf Uns

Les espagnols ont choisi un grand classique, La Macarena, dont tout le monde connaît la chorégraphie mais moins les vraies paroles !

CLIQUEZ ICI : La Macarena et ici La Macarena chantée et dansée par les jeunes.

Les estoniens nous ont fait découvrir Lilleke Rohus, un titre de 1994 par The Tuberkuloited, un groupe rock, et avec un refrain assez simple à prononcer.

CLIQUEZ ICI: Lilleke Rohus

Pour leur part, les jeunes français ont choisi de faire apprendre la chanson Les sunlights des tropiques. Pas de vidéo, les professeurs ont également aidé à la prononciation ! 😉

Les élèves du lycée Ricarda-Huch nous ont également fait une courte prestation de la chanson Walking on Sunshine , titre éponyme de la comédie musicale qu’ils vont présenter la semaine prochaine.

CLIQUEZ ICI: Walking on Sunshine

Ensuite, les élèves ont eu une leçon sur  l’influence des réseaux sociaux sur le stress.

P1000461P1000462

Après quelques questions sur leurs habitudes sur les réseaux sociaux (quels réseaux sociaux ? à quelle fréquence ? pour quoi faire ?) ils ont visionné deux vidéos.

Le premier reportage avait pour sujet les jeunes américains et leur utilisation des réseaux sociaux. Il en ressort que les jeunes d’aujourd’hui sont en recherche de célébrité et d’argent et sont plus centrés sur eux-mêmes et l’image qu’ils renvoient alors que ceux de la génération précédente cherchaient davantage à faire partie d’un groupe, à s’intégrer et étaient davantage dans l’empathie.

La 2è vidéo traitait davantage le sujet du stress causé par les réseaux sociaux et les stratégies à adopter pour éviter ce stress, sans pour autant culpabiliser d’utiliser ces médias.

Après une courte pause, les jeunes ont rejoint l’atelier sportif de leur choix : yoga et deep work, une sorte de fitness intensif se terminant par de la relaxation.

This slideshow requires JavaScript.

Quelques vidéos en musique :

YOGA

DEEP WORK

DEEP WORK 2

Vient enfin l’heure de la pause déjeuner, bien méritée, puis de nouveau des activités sportives, toujours dans l’idée de prendre de bonnes habitudes permettant ainsi de réduire le niveau de stress.

Ne reste plus qu’à rentrer et prendre une bonne douche après cette journée très active !!

Vendredi 17 mai

Advertisements
Create your website at WordPress.com
Get started
%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close