Samedi 18 mai

Le jour fatidique est arrivé car cette parenthèse européenne ne pouvait pas durer plus longtemps et il ne faut pas non plus abuser de la générosité de l’union européenne. « Trop court » disent nos jeunes, « Juste au moment où l’on commence à prendre nos marques chez nos hôtes ». Eh oui, la vie est injuste, mais cette semaine a été riche en échanges et générosité, bref, c’est une belle expérience humaine.

Ce matin donc, les familles allemandes ont conduit leurs hôtes jusqu’au lycée pour 7h40. Deux taxis réservés pour 7h55 nous ont ensuite rejoints, afin de nous mener jusqu’à l’aéroport.

Le moment des adieux est toujours très émouvant, on se promet de s’écrire, de s’appeler, certains ont dans leur valise un petit présent offert par la famille en guise de souvenir. Viennent les embrassades, les accolades, les larmes parfois et déjà il faut partir.

This slideshow requires JavaScript.

A l’aéroport, contre toute attente, nous retrouvons le groupe des espagnols, à l’enregistrement. Une dernière photo pour la route et nos chemins se séparent à nouveau, pour de bon cette fois.

P1000571

Le passage à la sécurité, toujours source de stress, se passe sans encombre malgré les tentatives de passage de chocolats en contrebande de Lila. Marie n’a pas pu résister à l’envie de faire un mini strip-tease et doit remettre sa ceinture. Manuel n’a pas vraiment apprécié la fouille et a senti que sa zone de confort avait été envahie… Bref, un bon moment quand même !

Manuel, tentant de fuir les paparazzi.

P1000572

P1000574
En attendant l’embarquement, petite pause douceur

Enfin, c’est le départ pour Munich, en Bavière.

P1000576
L’Elbe vue du ciel

 

Arrivés à Munich, encore une longue attente de 3 heures.

P1000585
Agathe et Manuel ou l’art d’éviter les photos…

Comme à l’aller ils improvisent une partie de jeu de cartes, le célèbre « trouduc’ » joliment traduit par Marie en « loser » lors des soirées internationales.

P1000589

Nantes, nous nous approchons de notre destination finale, un peu de « Macarena » en attendant les contrôles d’identité, nos jeunes sont contents de rentrer au final !

Une petite frayeur pour la valise de Mme Lucas—Le Pogam qui a pris du retard à la livraison et nous montons dans notre dernier carrosse.

Les professeurs tiennent à féliciter Marie, Agathe, Maria-Noëmie, Anaïs, Margaux, Lila et Manuel pour leur conduite exemplaire et leur bonne humeur de chaque instant. Nous leur souhaitons de garder un excellent souvenir de ce voyage et de garder contact avec leurs partenaires européens !

Advertisements
Create your website at WordPress.com
Get started
%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close